Le temps du monde fini commence.


Paul Valéry